Etude d’une prise en charge neuropsychologique précoce de patients victimes d’un traumatisme crânien léger.

Projet soutenu en 2011

Porteur du projet

IRME (Institut pour la Recherche sur la Moelle Epinière et l’Encéphale) – Professeur Nozar AGHAKHANI neurochirurgien – service de Neurochirurgie de l’Hôpital Bicêtre, PARIS XI,

Le Kremlin-Bicêtre (94)

Résumé du projet

Expérimenter une prise en charge précoce des TC Légers et améliorer la Qualité de Vie

 

150 000 cas de traumastismes crâniens légers ou modérés en France sont estimés par an. Ces patients ne justifient pas une hospitalisation ou une prise en charge médicale spécialisées. C’est généralement trois à six mois plus tard que certains d’entre eux consultent de nouveau pour des douleurs, des troubles de mémoire et des capacités attentionnelles ou des troubles de l’humeur. Ils se manifestent chez environ 20% des personnes ayant subi un TCL.
L’objectif de cette étude était d’étudier l’efficacité à 6 mois d’une prise en charge neuropsychologique précoce de patients victimes d’un traumatisme crânien léger considéré à « risque ».
Sur trois régions (Paris, Montpellier et Rouen), l’étude réalisée a permis de mieux comprendre l’organisation des soins du TCL, ses problématiques et ses facteurs déterminants pour améliorer la prise en charge. Une étude de comparaison des deux systèmes de soins (patients sans prise en charge particulière versus patients pris en charge précocement) a démontré l’efficacité d’une prise en charge précoce, d’en définir ses modalités. Suite à la réalisation de cette étude, une consultation d’évaluation des TC Légers a été créée en 2015 au CHU de Bicêtre, avec le soutien financier de l’ARS IDF. Aujourd’hui le parcours de prise en charge est opérationnel (2 jours par semaine) et fonctionne de façon autonome. 10 à 15 patients sont évalués chaque semaine.

Retour en haut de page