Rôle du dysfonctionnement dopaminergique dans le ralentissement psychomoteur de la dépression pharmacorésistante

Projet soutenu en 2018

Porteur du projet

Le rôle des dysfonctionnements de certains circuits cérébraux dans la survenue et la résistance au traitement des troubles de l’humeur reste imparfaitement connu. Il en résulte un handicap persistant, évolutif et un risque de suicide pour ces patients. Une déficience en dopamine a été supposée comme un des mécanismes, avec la présence d’anomalies fines des mouvements. Dans la maladie de Parkinson, ou il existe une dégénerescence des neurones fabriquant la dopamine avec un ralentissement moteur, la dépression est fréquente. Dans ce programme, l’objectif est de comprendre le rôle des réseaux dopaminergiques dans ces formes de dépression avec une évaluation neurophysiologique précise des mouvements et de l’activité cérebrale, et par imagerie des réseaux dopaminergiques.


Warning: file_get_contents(https://maps.googleapis.com/maps/api/geocode/json?latlng=,): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.0 400 Bad Request in /home/www/www.fondationpaulbennetot.org_wp/www/wp-content/mu-plugins/ProjectMiniMap/ProjectMiniMap.php on line 26

Résumé du projet

Rôle du dysfonctionnement dopaminergique dans le ralentissement psychomoteur de la dépression pharmacorésistante
Retour en haut de page