Témoignages

Docteur, professeur, infirmier, partenaires, ils expriment leur reconnaissance.

1-5 sur 5 résultats

L'objectif de la Fondation Paul Bennetot est de faciliter des développements et une recherche médicale bénéficiant directement aux patients après l'accident ou la maladie afin de contribuer à améliorer les traitements, la réparation, la reprise d'une...

Daniel Havis,
président du groupe Matmut et président du comité de gestion de la Fondation Paul Bennetot

La rééducation est le traitement principal pour récupérer des déficits physiques et psychomoteurs causés par un AVC. Quelques années après l’accident, iI persiste malheureusement dans certains cas, un besoin parfois mal identifié des patients et de leurs aidants de disposer d’autres moyens pour supporter le handicap. Ainsi en 2011, notre pôle neuro handicap a mis en place des ateliers expérimentaux d’éducation thérapeutique pour tenter de répondre spécifiquement à ces besoins. Appréciés par ses utilisateurs mais encore mal adaptés aux cas limites comme les sujets aphasiques, nous avons entrepris, grâce à la Fondation Paul Bennetot, d’identifier systématiquement l’ensemble de ces besoins pour mieux prendre en charge les AVC.

Docteur Florence Guinvarc’h, médecin au centre de rééducation Pierre Chevalier à Hyères.

Je remercie tout particulièrement la Fondation Paul Bennetot pour cette marque de confiance.

Docteur Mélanie Cogné, lauréate du Prix Sofmer-Fondation P. Bennetot 2017, pour son projet sur l’impact de stimuli visuel, auditifs et combinés sur la navigation spatiale virtuelle de patients traumatisés crâniens.  En savoir plus : projet Mélanie Cogné

Une entorse du genou mal soignée peut avoir de graves conséquences. D’où l’importance du dépistage. L’objectif final de nos travaux est d’orienter, dès les urgences, le parcours du patient vers la bonne filière de soins et à ne solliciter un avis spécialisé et une IRM que pour les personnes présentant un risque réel de rupture. Le soutien de la Fondation Paul Bennetot est primordial pour cet objectif de meilleure orientation du patient.

Professeur François-Xavier Gunepin, coordonnateur de l’étude, chirurgien-orthopédiste à la Clinique Mutualiste de la Porte de l’Orient (Lorient) et membre de la Société francophone d’arthroscopie.

Grâce au soutien déterminant de la Fondation Paul Bennetot, nous avons pu valider la pertinence et l’efficacité de l’utilisation d’un appartement de transition avant le retour au domicile de la personne âgée. Cet appartement est à présent déployé ou en cours de déploiement auprès de résidences autonomies dans plusieurs ville de France.

Jawad Hajjam,  directeur du développement du  Centre d’Expertise National des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’autonomie (CENTICH — Mutualité française Anjou-Mayenne).

Retour en haut de page